Que prendre pour voyager avec un bébé ?

Voyager avec bébé, voyage, bébé, enfant, liste, matériel, que prendre
©Leo Rivas

Je reçois souvent des questions concernant le voyage avec bébé, et une des grandes thématiques récurrentes c’est : que prendre pour voyager avec un  bébé ? Voici donc mon retour d’expériences et quelques conseils pour vous aider à partir sereinement.

La valise idéale de bébé n’existe pas

Avant de commencer, je tenais à préciser ceci. La valise idéale, identique pour tous, pour tous les voyages, n’existe pas, et ce, quel que soit l’âge du bébé.

Chaque bébé est unique. Tout comme le sont les parents, les destinations, les conditions de voyage et le style… 

Ainsi, le plus important c’est de s’écouter, d’apprendre à connaitre son bébé, mais aussi d’apprivoiser le parent que nous souhaitons être pour notre enfant.

Les choix éducatifs, à la maison comme en voyage

Les choix éducatifs et parentaux que nous faisons ont évidemment un impact sur la vie quotidienne sédentaire, mais également sur les escapades et longs voyages.

Par exemple, nous avons décidé de prôner auprès de notre enfant une parentalité bienveillante et positive. Nous n’avons pas de poussettes et portons notre bébé en écharpe ou porte-bébé préformé. Nous refusons les VEO (violences éducatives). Enfin, nous pratiquons le cododo ainsi que l’allaitement à la demande et non écourté, et que la DME (diversification menée par l’enfant). Et depuis ses premières semaines, je présente à Manea certains signes afin de soutenir nos échanges et favoriser la communication.

Voilà quelques uns des choix parentaux que nous avons faits depuis le départ et continuons à faire, en voyage comme dans nos phases sédentaires. À ces choix directement liés à la parentalité s’ajoutent d’autres, plus largement liés à nos valeurs et notre mode de vie. L’aspiration à réduire notre consommation et nos déchets (minimalisme, zéro déchet – les deux toujours en transition).

Ces choix ont un impact assez évident sur la façon dont nous faisons nos sacs et préparons les affaires que nous souhaitons emporter pour Manea. Sacs qui évoluent avec son âge, en fonction de ses besoins, mais également avec les différents voyages que nous avons faits depuis sa naissance, tous de style très différent. 

  • Un voyage en famille en Espagne à ses 3 mois.
  • Un roadtrip dans la neige en Allemagne à ses 5 mois.
  • Un pèlerinage a pied au Japon de ses 6 à 8 mois.
  • Un roadtrip de plusieurs mois au Canada et aux USA de ses 9 mois à ses 1 an et 1 mois.

Mes essentiels pour partir en voyage avec un bébé

Quand je prépare le sac, je crée des sections thématiques dans ma check-list, histoire de penser à tout… ou du moins essayer ! Ces thématiques tournent autour des principaux besoins du bébé : dormir, manger, se changer, se déplacer, jouer, se rassurer.

Pour dormir

  • La gigoteuse : pour les tout petits, les couvertures sont déconseillées (risque d’étouffement). Manea n’a jamais été un grand fan de gigoteuse, il n’y a été que quelques nuits, je n’en utilise donc pas (je l’habille un peu plus chaudement une fois qu’il s’est endormi). À considérer selon votre bébé, le type voyage et d’hébergement (hôtel, camping…) et la météo.
  • Les pyjamas : au moins deux, pour pouvoir laver l’un quand l’autre est porté et avoir un change en cas d’incident 
  • Le système de sécurité et veille : utilisez-vous une veilleuse à la maison ? Vous serez sans doute heureux, et votre enfant aussi, de garder ce point de repère pendant la nuit. Pour simplifier le sac, nous utilisions l’outil lampe torche de ma tablette, adossée contre un mur, comme lumière de nuit. Et quand nous avons plusieurs pièces dans notre logement, la tablette peut également servir de babyphone (avec vidéo) en lien avec mon téléphone via une application (Bayphone 3G).
  • Les rituels : avez-vous d’autres habitudes liées au coucher et à la nuit ? Un objet que votre bébé aime particulièrement, une histoire à laquelle il est attaché… ? À envisager également pour préserver certaines routines du bébé, même à l’autre bout du monde.
  • Le lit : nous pratiquons le cododo et faisons dormir Manea avec nous. Dans les hôtels, nous nous arrangeons pour bouger les lits soit contre un mur, soit directement au sol. Mais si vous préférez que bébé dorme dans son lit, je vous recommande le lit de voyage Koo-Di Sun (avec ce matelas) que nous avions prévu… et n’avons finalement jamais utilisé pour le faire dormir (mais plus comme espace de jeu, protégé du soleil avec une protection anti-UV).

Pour manger 

Nous sommes dans la configuration la plus simple possible : allaitement (exclusif jusqu’à 6 mois, poursuivi à la demande jusqu’à présent) et DME (Diversification Menée par l’Enfant). Nos besoins en matériel sont donc limités.

  • Pour l’allaitement : rien d’indispensable, mais des vêtements dans lesquels on se sent à l’aise pour allaiter est un plus (j’aime beaucoup ce pull d’allaitement par exemple). Si vous êtes plutôt pudiques et avez l’habitude d’utiliser un foulard pour allaiter plus discrètement, peut-être aurez-vous envie de l’apporter avec vous. J’emporte aussi ce petit coussin de voyage pour allaiter confortablement dans l’avion, mais aussi dans la voiture et nos différents logements : je l’adore !
  • Pour se protéger : deux bavoirs. Nous avons deux grands bavoirs avec manches intégrées (dans ce style-là), un plus avec un bébé qui mange par lui-même !
  • Pour boire : un récipient adapté à l’âge et aux habitudes de votre bébé. Nous avons utilisé depuis ses 6 mois et jusqu’à maintenant deux tasses Munchin, l’une avec anses et l’autre sans, ainsi que des verres classiques (toujours avec notre présence à côté).
  • Pour manger : nous sommes partis avec de petits bols incassables et une assiette à compartiments, que Manea adore. Côté couverts, nous utilisons les cuillères Munchin également.
  • Pour s’assoir : sans doute le plus compliqué ! Nous avons deux systèmes différents, en dehors de la chaise haute disponible dans certains restaurants et les genoux de papa ou maman. Le premier système, que nous avons beaucoup utilisé en mode camping, c’est le siège Ingenuity. Nous l’adorons ! Il est bien pensé, optimisé et adaptatif. Et le second système, c’est aussi hyperoptimisé : le système de siège nomade Totseat.

Petite remarque : en plus de tout ce matériel, j’ai toujours sur moi quelque chose à grignoter pour Manea, comme un fruit ou des galettes de riz, et une gourde avec de l’eau, pour remplir sa tasse.

Pour s’habiller 

Une catégorie très dépendante du type de voyage, de la destination et de la période (climat). Je préfère être prête pour tous les temps !

  • 4 bodys, longues et/ou courtes manches selon les besoins
  • 2 pyjamas (comme dit plus haut)
  • 3 t-shirt courtes et/ou longues manches
  • 2 pulls
  • 1 polaire
  • 3-4 paires de chaussettes antidérapantes 
  • Chapeau de soleil et/ou bonnet
  • Lunettes de soleil
  • Combinaison anti UV pour jouer dans l’eau : personnellement, j’opte pour une combinaison manches et jambes longues (comme celle-ci), afin de protéger au maximum mon bébé du soleil
  • Au besoin : veste chaude / imperméable, chaussons, bottines…

Pour bouger

Pas de poussette pour nous, tout en porte-bébé. Voici ceux que nous avons utilisés quotidiennement ou pu tester occasionnellement.

Les écharpes de portage

  • L’écharpe JPMBB (Je porte mon bébé), devenue maintenant Love Radius. Un grand classique, utilisable dès la naissance et jusqu’au 3-4 mois du bébé, selon le poids du bébé et l’usure de l’écharpe (risque qu’elle soit trop distendue, plus assez soutenante, et que le bébé rebondisse beaucoup).
  • L’écharpe de Babylonia, plus rigide que la première, mais pas encore dans la catégorie des écharpes tissées
  • Une écharpe tissée de chez Lennylamb (de ce genre)
  • Une ring sling de chez Lennylamb (de ce genre), que je porte tous les jours et que j’adore ! 
  • Un Waccotto : ce n’est pas vraiment une écharpe, plus un foulard qui s’apparente à la sling. Intéressant en voyage ultra léger pour un portage d’appoint. 

Les porte-bébés préformés

  • Le LennyUpGrade de LennyLamb
  • Le LennyGo de LennyLamb (oui, encore cette marque : je l’adore !)
  • Un emeybaby
  • Un ergobaby cool air mesh 360

En listant tous ces systèmes de portage, je me rends compte que j’en ai déjà quelques-uns à mon actif ! Pour ne pas alourdir l’article, je vais me contenter de les lister et vous les présenterai plus en détail dans un prochain article. 

Matériel de portage additionnel 

  • Pour la pluie : une cape de pluie de portage (de ce style)
  • Pour le froid : une couverture de portage, un pull de portage et une veste de portage
  • Un foulard supplémentaire : j’avais avec moi un foulard hyper léger pour protéger la tête de Manea du soleil (tout en veillant à la ventilation) lorsque nous étions en pèlerinage au Japon et que je marchais pendant qu’il dormait.
  • Un jouet pour les dents ! Pendant le pèlerinage au Japon, j’avais accroché à l’une des bretelles du porte-bébé un petit fruit tout mignon pour que Manea puisse s’occuper et soulager ses dents quand il en ressentait l’envie ou le besoin. Ce petit pack est très mignon, facile à prendre en main pour de jeunes bébés, permet différentes sensations en bouche et offre une certaine variété de formes et de couleurs. Bref, notre allié préféré pendant les poussées dentaires, en voyage, mais pas uniquement !

Quelle poussette pour voyager ?

Je n’ai pas de conseils personnels à vous partager concernant les poussettes, mais des amies m’ont recommandé ces trois-là :

Personnellement, je chercherai à allier légèreté, maniabilité et « tout terrain ». Les poussettes à trois roues, comme la Yezz, me paraissent plus avantageuses concernant ce dernier critère.

Pour jouer 

Un poste qui dépendra de votre philosophie et votre style de voyage. J’ai rencontré des parents qui n’emportaient aucun jeu. Pour eux, les enfants « jouent avec n’importe quoi » et arrivent très bien à s’occuper par eux même dans la nature, à découvrir librement leur nouvel environnement. 

Personnellement, je suis entre cette position et celle de vouloir déménager toute la salle de jeu ! J’ai hésité à vous faire le détail de tous les jouets emportés dans cet article. Je le ferai peut-être dans un autre, si cela vous intéresse dites-le moi dans les commentaires. Mais je préfère vous donner ici les lignes directrices qui m’ont guidée dans mes choix.

Je voulais emporter des jeux et jouets permettant des expériences différentes :

  • le toucher doux : jouet doux, un doudou, un hochet en tissu, une peluche, une balle douce (type balle de préhension Montessori)…
  • des jeux pour la voiture : des livres, des jeux de concentration (puzzle, encastrement, assemblement)
  • des jeux sonores : dans les limites du raisonnable ! Un livre sonore, un jouet avec un petit grelot…
  • Un petit miroir : j’emporte celui-ci, avec ou sans le support selon le style de voyage, Manea l’adore !
  • Un ou des jouets pour les dents et un collier d’allaitement
  • Des plus grands jeux pour quand on se pose en intérieur ou extérieur : des cubes (pour encastrer ou construire une tour), une petite voiture ou un camion, une balle
  • Une poupée pour les jeux d’imitation
  • Une petite voiture

Je veillais à varier les jeux et jouets que je lui présentais, afin qu’il ne se lasse pas et ne sois pas non plus perdu au milieu de trop de jouets. En plus de cela, il s’amusait avec des objets autour de nous : les télécommandes, des cailloux et bouts de bois, les caisses de linge… 

Pour les soins 

  • Couches et lingettes : lavables ou non selon votre choix à la maison et le style du voyage. Mieux vaut partir avec un petit stock pour ne pas devoir s’en préoccuper les premiers jours. Personnellement, vu notre style de voyage, nous partons avec des couches jetables écologiques (j’adore cette marque-ci).
  • Langes : ça sert à tout, surtout quand ils sont petits : emmailloter, protéger l’épaule des régurgitations après tétée, abriter de la lumière, emballer pendant/après le bain… J’en emporte au moins deux, si possible de tailles différentes pour varier les usages.
  • Le tapis de change : je ne l’ai jamais utilisé ! J’ai préféré une serviette microfibre ultra compacte et légère, facile à passer en machine. 
  • Un savon doux pour bébé.
  • Sa petite brosse à dents : nous en avons une classique et une autre dans laquelle on glisse le doigt, et qu’il adore  (une basique ou une un peu plus élaborée).
  • Une crème solaire peau sensible pour bébé, et ecofriendly.

Ma liste pour voyager avec bébé

Voilà ma liste pour voyager avec bébé. Mais je n’emporte jamais tout ceci pour un seul voyage ! Cette liste est davantage un combiné des différents besoins adaptés aux différentes formes de voyage que nous avons pu tester. J’ai essayé d’être la plus complète possible pour vous aider à faire la vôtre.

Tous ces objets ou la plupart peuvent être achetés aussi bien neufs que d’occasion. N’hésitez pas à chercher en ligne, dans votre réseau ou les boutiques de seconde main.

J’espère que cette liste des choses à emporter pour voyager avec un bébé vous sera utile. Si vous avez des questions ou, à l’inverse, des retours d’expériences et des conseils à partager, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *